Serveur Minecraft orienté sur le RP post-apocalyptique
 
AccueilGalerieCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Candidature de closhette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
closhette

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 26/06/2017
Age : 19

Feuille du Survivant
Nom: Daniela Rhodes
Profession: Etudiante
Alignement: Neutre/Mauvais

MessageSujet: Candidature de closhette   Mar 27 Juin - 21:21

Présentation (hrp)


Prénom : Chloé
Age : 19 ans
Expérience Rôleplay : Depuis environ 2013 (~ 4 ans), j'ai fréquenté l'Ordre du Phénix et Asturia.
Attentes expérience DefconZ : Une expérience enrichissante qui m’aidera à développer une nouvelle forme de rp.
Apport à la communauté : Un rp sérieux et (j’espère) intéressant, tout comme de la bonne humeur.
Intérêt pour le thème : Enorme.
Centre d'intérêts/Hobbies : La lecture, les series/films, le maquillage...
Connaissance du serveur : Contactée par Miadray pour la Beta-Test.
Expression libre : J'aime les chats.

Présentation personnage


Nom : Daniela "Dani" Rhodes
Age : Avant l'apocalypse : 17 ans  --- Après l'apocalypse (betatest): 19 ans (allant sur ses 20 ans)
Etudes : Lycéenne diplômée
Nationalité : Américaine, originaire de New York

Moral :

Daniela est l'archétype de l'adolescente capricieuse et manipulatrice, prête à tout pour obtenir ce qu'elle veux. Loyale qu'à elle même, elle n'hésitera pas à trahir sa propre famille si cela assurerait sa survie. Ne sachant pas débrouiller seule, elle favorisera la vie en collectivité, se présentant sous les traits d'une amie loyale et fidèle pour amadouer les gens et les manipuler pour servir ses propres intérêts et n'hésitant pas non plus à user de ses charmes. Pourtant d'apparence fiable et digne de confiance, elle vous fera sentir important à ses yeux, comme si vous étiez amis de longue date, mais ne vous fiez pas à ces airs, ils sont trompeurs.De nature très avenante, elle n'en reste pas moins réservée et secrète quant à sa vie avant l'apocalypse, comme pour ses sentiments qu'elle ne dévoile presque jamais, comme une carapace protectrice faite de mystère et de silence.
Physique :

Daniela était très jolie, de part son visage anguleux encadré de long cheveux bruns, son sourire rieur et ses yeux d'un vert émeraude qui s'assombrissent au cours des années, imprégné de toutes les horreurs auxquelles elle a assisté. Très fine et élancée ainsi que petite de taille, son forté n'est pas sa force, mais plutôt son agilité et sa rapidité tout comme sa capacité de se faufiler partout, sans être détectée. Ne sachant pas (encore) se servir d'une arme à feux, elle garde néanmoins toujours un couteau sur elle, dont elle espère ne jamais avoir à utiliser, qu'elle garde accroché à sa ceinture, aux côtés d'un simple clef, dont elle ne vous avouera jamais la provenance.
Background :

Daniela avait tout pour elle, d'excellentes notes, un avenir prometteur et Liliane ("Lili"), sa meilleure amie d'enfance, avec qui elle avait tout partagé. Ses parents avaient tout mis en oeuvre pour lui assurer le meilleur des avenirs et elle n'avait jamais manqué de rien.
Si sa vie s'annonçait aussi brillante que fut son adolescence, tout fut soudainement chamboulé et son monde bascula. "La crise" comme ses parents l'appelait avaient engendré des vagues d'émeutes violentes et leurs penthouse au coeur de Manhattan n'était plus un lieu sur, le bruit courrait de l'ouverture de plusieurs campements éparpillés aux quatre coins de New York, ce fut après le pillage de leurs appartement que la famille décida de fuir et trouvèrent refuge, ainsi que Lili et ses parents, dans une zone sécurisé localisée dans le Queens, malheureusement cette situation ne durera pas longtemps et fut rapidement attaqué par les infectés, les mères des jeunes filles furent contaminées avant qu'ils n'aient pu trouver un nouvel abri. Quand la nouvelle du départ d'un avion en direction d'Hawaï, dernière zone saine et sécurisée du pays, fut annoncée, le petit groupe, désormais constitué de Lili, Dani et leurs pères, furent soulagés, mais la réalité les rattrapa vite, il ne restait que deux places à bord, et ce fut en un acte héroïque et désintéressé que les pères choisirent de donner une dernière chance à la vie pour leurs filles qui décolèrent pour Hawaï.
Hawaï :

La nuit était douce et fraîche, la plupart des rescapés dormais à poing fermés, mais Dani avait trouvé refuge sur la plage, les pieds enfoncés dans le sable humide, le regard penseur, plongé dans les limbes de l’horizon.

« On rêvasse, Raiponce ? » lança Lili, sa meilleure amie, avant de se laisser tomber lourdement sur le sable, à ses côtés.

« Je pensais que tu dormais. » Répondit Dani, un fin sourire se dessinant sur ses lèvres alors que son regard croisait les yeux rieurs de son amie.

« Je n’y arrivais pas. Trop de cauchemars. » Les yeux de Lili se teintèrent de tristesse et d’amertume. « J’ai comme un mauvais pressentiment. » ajouta-t-elle en regardant ses pieds couverts de sable.

« Ne dis pas n’importe quoi, on est en sécurité ici. » rétorqua Dani, comme pour se rassurer elle-même.

Voilà plusieurs années déjà, que le monde à pris une tournure funeste, ravagé par un virus dévastateur qui a poussé les derniers survivants à se reculer dans les zones encore saines du pays. C’était le cas de Lili et Dani, originaires de New York, réfugiée à Hawaii, dans une zone sécurisée et sûre, mais pour combien de temps encore ? Ce mode de vie précaire commençait à s’essouffler et les rumeurs d’une potentielle fin de l’humanité s’ébruitaient, causant la panique auprès des rescapés.

Alors que les jeunes filles se regardaient sans un bruit, se suffisant de regards pour communiquer, une alarme assourdissante se fit entendre et qui glaça le sang de Dani. Elle en connaissait la signification : elles n’étaient plus en sécurité.
Les survivants, affolés, couraient dans tous les sens et rapidement, ce mouvement de panique se transforma en véritable chaos redoutable.
Lily attrapa la main de Dani et couru en direction du campement pour récupérer leurs affaires. Les hurlements angoissés des rescapés et les craquements des os de ceux tombés, se faisant piétiner étaient insupportables.
Il fallut l’apparition d’un avion qui atterrit sur la plage pour calmer la population pendant quelques instants, avant qu’ils ne se ruent vers l’engin, pour tenter, à tout prix, de monter à bord.

« Il faut absolument qu’on soit sur cet av…. » Lili fut coupée par une nouvelle vague de hurlements, beaucoup plus forts cette fois.

Des infectés s’étaient infiltrés sur le campement, par une brèche dans le grillage qui entourait la zone, et s’attaquaient au survivants, qui se tordaient de douleur en un brouhaha abasourdissant qui figea, de peur, Dani, spectatrice de ce spectacle funèbre.

« DANI! BOUGE TOI ! » hurla Lili en bousculant son amie pour la faire réagir.

« T’as raison, il faut monter à bord de cet avion. A tout prix. » répondit Dani en enfilant son sac et en se frayant un chemin entre les corps à terre et les survivants désemparés pour rejoindre l’engin, entouré d’une foule de gens.

« CALMEZ VOUS ! Il n’y a que peu de places à bords, nous ne pourrons pas tous vous embarquer, privilégiez les femmes et les enfants ! » s’égosillait, pour la quatrième fois, un petit homme robuste en uniforme militaire.

« J’ai une idée, suis moi. » Glissa Dani à l’oreille de son amie avant de se faufiler, suivie de Lili, jusqu’aux devants de la foule, faisant de grand signes au militaire qui les firent monter à bord.

« On va se sortir de ce merdier, je te le promet » assura Dani en serrant la main de Lili qui ne semblait pas sereine quant au futur des événements.

Une fois l’engin complet, les militaires entreprirent de disperser la foule, qui se pressaient contre les ailes de l’avion mais un homme attrapa la jambe de Lili et la tira hors de l’avion, sous les regard désemparé de Dani qui réussi néanmoins à lui attraper le bras.

« REMONTE MOI ! » hurla Lili apeurée en plantant ses ongles dans le bras de son amie, ses yeux d’embrumant de larmes.

Dani tira sur le bras de son amie, essayant corps et âme de la remonter, mais chaque secondes mettait sa propre position en danger, la faisant elle même, glisser hors de l’engin.

« J’essaye, mais je n’y arrive pas, tu m’entraines avec toi ! » répondit Dani, prise de panique.

Le départ imminent de l’avion fut annoncé et ce fut désormais deux hommes qui tentaient de tirer Lili hors de l’avion, et malgré les efforts mis en oeuvre par Dani, elle ne faisait pas le poids et ne parviendrai jamais à la sauver. Un schéma honteux se dessina alors dans l’esprit de la jeune fille qui serra ses lèvres réprimant un vomissement, à l’idée qu’elle imaginait. Lili comprit ce que son amie envisageait à mesure que le regard de Dani s’assombrit.

« DANI, NON ! Je t’en prie, ne fait pas ça ! » s’égosilla Lili dont les joues ruisselaient de larmes tandis que sa prise faiblissait.

« Je suis désolée, Lil’, mais je ne peux pas te sauver et je ne peux pas mourir, pas maintenant… » répondit simplement Dani, le regard vide d’émotion en desserrant ses doigts des poignets de son amie, son coeur se déchirant au même moment.

« Non… » sanglota Lili, secouant la tête, refusant d’admettre la scène qui se présentait à elle et dont elle devenait lentement la victime.

Dani ferma les yeux et lâcha son amie qui disparue dans la masse informe de survivants désemparés et les portes de l’avion de fermèrent, scellant le destin funeste de Lili.
La survie n’avait pas de prix pour Dani, pas même celui d’une amitié. Elle avait appris à s’endurcir, elle était prête à tout pour parvenir à ses fins, même des choses les plus inhumaines ; car dans un monde où les hommes côtoient les morts, ce sont les plus forts qui survivent.


Dernière édition par closhette le Dim 30 Juil - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Candidature de closhette   

Revenir en haut Aller en bas
 
Candidature de closhette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DefconZ :: Hors Rôleplay :: Candidatures acceptées-
Sauter vers: